Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Fred Desk

Dessin de Côté, paru dans Le Soleil, Québec.

Dessin de Côté, paru dans Le Soleil, Québec.

S3 E22

On va l'avoir, notre part de bûche. Finalement, elle n’était pas si haute, cette seconde vague ! Une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, une mauvaise non plus. C’est Jean-Pierre Pernaut qui est content ! Lui qui va quitter le 13 Heures de TF1 « juste avant Noël » n’aura pas à annoncer le couvre-feu de fin d’annéeIl faut dire qu’en cette fin de semaine, les nouvelles sont particulièrement encourageantes : le pic des contaminations serait passé et on aura peut-être un vaccin dès janvier. Mais les plus heureux, ce sont les nouveaux pauvres. Ils seront enfin autorisés à acheter des cadeaux dans les centres d'achats. La magie festive de la dépense ravit les masses laborieuses.

Dans une allocution très attendue, paraît-il, le second président des riches (le repris de justice Sarko étant le premier) Macron s'adressera aux Français le mardi 24 novembre à 20 heures « pour annoncer une adaptation des règles du confinement ». C’est ce qu’a annoncé le service com de Elysée ce vendredi. Cette allocution télévisée qui réunit à chaque fois la moitié fébrile du pays devant le poste interviendra une semaine avant l'échéance du 1er décembre, fixée par Manu lors du reconfinement, le 28 octobre.

Drôles d'annonces

Sera-ce un « déconfinement »? Que nenni ! Un « allègement du confinement », avec le calendrier pour la réouverture des commerces, mais aussi des stations de ski, a appris France Télévisions de source gouvernementale. Il est vrai qu’on attend avec impatience le sort réservé à nos sports d’hiver nationaux, le planter de bâton et la fondue savoyarde. Et à l’instar du messie, au retour tant attendu, « il » devrait également s’exprimer sur la période des fêtes, selon cette même source vraiment trop bien informée. Le ministère de l’information, c’est waow.

Le plan com est bien ficelé, il faut remonter le moral des troupes déprimées : Jean Castex (Premier ministre par intérim) a pour sa part affirmé ce même vendredi, lors d'une visite lointaine dans le Finistère, que le pays était « sur la bonne voie »avec une amélioration des indicateurs sanitaires permettant d'envisager une réouverture des petits commerces « autour du 1er décembre ». Le Black Friday est sauvé, il sera juste reporté d’une semaine pour laisser le temps aux moutons de contracter un nouveau crédit conso chez Cofidis. Aux incrédules grincheux, il est interdit de souffler le chaud et froid : évoquer pour les prochains mois de frimas une « troisième vague », qu’elle soit médicale ou sociale, serait une cruelle perte de goût !

FD

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article