Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Fred Desk

La légende Hara Kiri 1974, pour le plaisir

La légende Hara Kiri 1974, pour le plaisir

S3 E19

Sommes-nous bien désinformés ? Les écrans « coupent du monde » et l’actualité est beaucoup trop anxiogène, au point que désormais 30 % des Français se disent déprimés ou anxieux (10 points de plus qu’en septembre). Alors, les médias mentent-ils ? Vivons-nous un complot permanent ? Sommes nous manipulés ? Faudrait-il débrancher et renoncer définitivement à savoir comment va mal notre monde ? À ces questions, il faut pouvoir répondre avec un peu d’esprit critique. Voici des pistes de survie, avec pas mal de questions à se poser, aussi. Sinon, ce serait trop simple. Allez, un petit effort, merde !

Je vois une info sur Internet, sur les réseaux sociaux, ou à la télé. Je lis le titre. Ça m’intéresse. Je lis l’article ou je regarde le « sujet ». Surtout, je ne partage pas tout de suite. Est-ce une info vérifiée, voire un scoop, ou une fake news, carrément un canular ?

Connais-je la source ?

D’autres sites ou médias en parlent-ils ?

L’info contient-elle des chiffres venant de sources connues ?

Donne-t-elle des liens vers des documents originaux ?

Les images sont-elles sourcées et/ou géolocalisées ?

Que contient la page « About us » ou « Qui sommes-nous » ?

Des fautes d’orthographe, de ponctuation, de grammaire ?

Les questions de base du journaliste de base, on a le droit de les reprendre à son compte, ça ne fait pas de mal : (c’est) quoi, qui, quand, où, pourquoi, comment ? Suis-je manipulé ? Par qui ? Un patron de presse ? Un annonceur ? Un lobby ? Par des certitudes, doutes, pulsions ou peurs, pourquoi pas ? 

Il existe des spécialistes du fact-checking, la vérification des faits, sur des sites d’actualité, voire dans les grands médias (« Vrai ou fake » sur la chaîne France Info,canal 27, ou « Désintox », sur Arte, canal 7). C'est l'utile mise en abîme du journalisme !

Et puis, il y a quelque chose de très important : arrêter de dénigrer la satire. Il se trouve que depuis plus de cent ans, un journal du nom d’un curieux volatile, « Le Canard enchaîné », est très bien informé. Il a révélé un nombre considérable d’affaires, illustré par des dessins de presse qui valent souvent un article de fond. Pourquoi toujours n’écouter que les experts des plateaux médias « main stream », des gens sérieux qui parlent bien et fort, ces bons clients des chaînes commerciales d’information continue ? De pertinents lanceurs d’alerte existent sur la toile, et l’humour permet de regarder l’envers de la comédie humaine. Pas toujours fiable, l’info ? En tout cas, elle existe quelque part, dans nos fières démocraties et même dans les pires dictatures, mais il faut se donner les moyens de savoir et de comprendre ce qui est dit et pourquoi c’est dit. Car si être journaliste, c’est un métier, il se trouve aussi qu'il y en a des bons et des mauvais, comme dans toutes les professions. Ça sent le vécu !


 

FD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article