Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Fred Desk

Dessin de Delucq

Dessin de Delucq

S3 E21

 

Il a le goût des fruits noirs, comme l’espoir d’en boire dans un bar. Il serait arrivé, et pas à pied par la Chine, c'est le Beaujolais nouveau ! Nous sommes sauvés, exception française, les caves étant des commerces essentiels, à la différence des librairies, également exception nationale. Boire ou lire, il faut choisir. Il est donc possible de prendre une biture ce soir à la maison à l’occasion de l’anniversaire du petit Covid-19, apparu autour du 17 novembre sur les rives du Yang-Tsé-Kiang. C'est un long fleuve bleu comme un patient en manque de réa ou une énième femme violentée par son conjoint (forte augmentation des violences conjugales pendant le confinement, bravo les gars).

 

Nul doute quun nouveau personnage appelé « Coronavirus » sera dans le prochain « Astérix et le Péril Jaune ». Son pote en léger surpoids Obélix lui explosera certainement sa face de citron (Goscinny, reviens)C’est ce qui arrive en ce moment à des Français d’origine asiatique en plein Paris, un appel débridé à « agresser chaque chinois » (sans majuscule, le racisme est plus ridicule) ayant été lancé sur les réseaux sociaux. La communauté « asiatiquetée » répond avec humour, la politesse du désespoir, par un dièse pour les musiciensun croisillon pour les Québécois ou un hashtag pour le reste du monde #JeNeSuisPasUnVirus. C’est confirmé aujourd’hui même par Olivier Véran : « La santé mentale des Français s’est significativement dégradée entre fin septembre et début novembre ». Un octobre noir, en somme !

 

Quoi qu’il en soit, on peut assurément constater que la crise sanitaire est pour les observateurs du genre humain une catharsis (purification de l'âme délivrée des ses passions chez le spectateur d’une pièce de théâtre dramatique, merci Aristote), et pour faire plus simple, une grande porte ouverte à travers notre gueule par la profondeur insondable de la connerie humaine planétaire. Si une intelligence extra-terrestre existe et nous observe, elle doit être sidérée, comme à chaque période de guerre fratricide. C’est écrit en version originale sur le mug que j’ai ramené du Globe de Londres : « Tout le monde est une scène, et tous les hommes et femmes ne sont que des acteur»(Shakespeare). Allez, j’ai même pas soif, je vais me jeter à corps perdu dans un bouquin, par exemple Guy Debord, « La Société du Spectacle ». Rideau !

 

FD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article