Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Fred Desk

Les fous du volant

Les fous du volant

S3 E26

 

Malgré le déclin momentané des émissions mondiales de gaz à effet de serre imputable à la crise actuelle, la concentration de ces mêmes gaz responsables des bouleversements climatiques bat cette année de nouveaux records, a prévenu l’Organisation météorologique mondiale dans un nouveau rapport publié lundi. Pour changer la donne et éviter le pire du réchauffement, il faudrait réduire considérablement les émissions et restaurer des milieux naturels à grande échelle. Bordelaises, Bordelais, le saviez-vous ? En ce début de semaine, nous vivons ici un épisode de pollution atmosphérique exceptionnel ! Hier, Atmo Nouvelle-Aquitaine, observatoire régional de l’air, a déclenché sur la Gironde une procédure d'alerte aux particules fines « PM10 »(particules d'un diamètre inférieur à 10 microns). La qualité de l’air était mauvaise lundi (le pire, c’est « très mauvais ») et médiocre aujourd’hui (niveau 8 sur une échelle de 10). En cause, la baisse des températures et les conditions météorologiques anticycloniques stables (à savoir, pas de vent pour envoyer toute la merde de l’agglomération vers l’intérieur des terres). En pareille occasion, il existe des recommandations sanitaires et comportementales, par exemple éviter les zones à fort trafic routier aux périodes de pointe et réduire voire reporter toute activité physique sportive et intense (se dit d’une activité « qui oblige à respirer par la bouche »)Il y a une autre mesure phare, la réduction de la vitesse sur la rocade à 70 km/h. De grands panneaux lumineux l’indiquent, mais personne ne respecte la limitation et les radars ne sont pas réglés en conséquence, alors ni vus ni connus, on pollue !

 

Sur notre périphérique le plus long de France (44 km) et le plus bouchonné après celui de Paris, la vitesse est d’ordinaire limitée à 90 km/h et à 80 km/h pour les poids lourds, dont les chauffeurs ne savent vraiment pas lire, dépassant allègrement le 90 quand ils déboulent à un mètre de nos portières. Malheureusement, ils sont autorisés à doubler sur les deux fois trois voies, c’est à dire bientôt partout (les ultimes travaux ont lieu sur la rocade ouest entre Eysines et Bruges pour une mise en circulation complète à trois voies de chaque côté prévue fin 2022). Les chauffards de ces dangereux gros culs ne se privent pas d’appuyer sur le champignon pour améliorer leur transit et les actions de leurs patrons irresponsables. Attention, convoi exceptionnel de phrases longues : en ce jour de pollution, j’ai emprunté la rocade à deux reprises, l’intérieure le matin et l’extérieure l’après-midi, et à chaque fois, j’ai perdu la course contre tous les véhicules, particuliers, utilitaires, à deux ou à dix roues. J’ai même perdu versus les mastodontes lituaniens partis de Vilnius à vide pour revenir désormais chargés jusqu’à la cabine de tomates andalouses ramassées sous serres par des travailleurs clandestins, le tout à destination des Flandres. On constate ces jours-ci le « maintien des concentrations observées » de particules fines, mais également de grosse connerie mondialisée, en commençant par la nôtre, en Europe.

 

Tout en camion

Alors on fait quoi ? Rien, comme d’hab. On ne vote surtout pas trop pour les écolos, ces doux rêveurs qui préconisent le ferroutage depuis un demi-siècle sans être entendus. On laisse les gosses dans les cours d’écoles béglaises et cenonnaises respirer les gaz d’échappements périphériques en leur souhaitant une belle existence raccourcie du fait de légers aléas climatiques. Le trafic de poids-lourds représente 5 à 16 % du trafic global en fonction des zones, la plupart empruntant la rocade via l'est et le sud, entre Lormont et l'autoroute A63. Sachez qu’on est même au dessus des 20 % de camions dans chaque direction sur l’A63 entre Cestas et Gradignan ! Voulez-vous d’autres statistiques édifiantes ? Selon les mêmes chiffres de 2019 de la DIRA (Direction Interdépartementale des Routes Atlantique), près de 110 000 véhicules passent chaque jour au niveau de Bordeaux-Lac, près du pont d'Aquitaine. La section la plus fréquentée, entre les échangeurs 19 et 20 aux alentours du Pont Mitterrand et des Rives d’Arcins, dépasse les 140 000 véhicules par jour, dont 13 % de poids lourds. De Bègles à Cenon et vice-versa, on dénombre en moyenne entre 18000 et 19000 poids lourds par jour, soit entre 750 et 800 par heure. Sympa, n’est-ce pas ? Vous ne voulez toujours pas voter écolo ?

 

Des solutions sont suggées par ceux qui ne font plus confiance au politique tenu aux couilles par l’économique, mais qui ne pensent toujours qu’à leurs gueules : 22 % d’un échantillon non représentatif d’auditeurs de France Bleu Gironde proposaient l’an dernier d’interdire les poids lourds sur la rocade aux heures de pointe pour pouvoir circuler tout seuls à bord de leurs SUV de 1800 kilos (pour mémoire, 317 000 véhicules empruntent chaque jour les ponts d’Aquitaine, Chaban, Saint-Jean et Mitterrand). 13 % ont pensé à un péage pour les poids-lourds et 22 % ont souhaité le retour du projet de grand contournement de la métropole. L’arlésienne du projet de contournement autoroutier de Bordeaux, une « super rocade », abandonné au début de ce siècle suite à un débat public, est revenue dans l’actualité grâce ou à cause d’Élisabeth Borne, la ministre des transports si bien nommée. La Sepanso, fédération régionale d'associations de protection de la nature et de l'environnement, dénonce toujours un projet d'un autre âge, pharaonique, anti-écologique, et économiquement mal fondé. Espérons que les fortes oppositions locales aux tracés ouest (Cubzagais-Médoc) et est (Libournais-Entre Deux Mers) enterreront cette fausse bonne idée. Une minorité de 5 % des sondés ont demandé de réserver la troisième voie au covoiturage, la seule bonne mesure à adopter pour inciter les particuliers à changer leurs pratiques mortifères. Il y a encore du boulot pour que toute la métropole vire écolo-logique.

 

FD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article