Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Fred Desk

La joie de vivre (détail), Picasso, 1946.

La joie de vivre (détail), Picasso, 1946.

S 1 E 54 ou – 3 !

 

Ce qui a été fait : peinture de la maison et du portail, rangement de la cave au grenier, nettoyage au karcher de la terrasse, taille de la glycine, rempotage de plantes, remise en état de vélos, tri de vieilles photos, fabrication de pains et de cookies à tous les parfums, vidange du bar pendant les apéros skype, reprise assidue de la cigarette, rédaction de son arbre généalogique et de son testament, rafraîchissement sur les fonctions mathématiques et la guerre froide au programme de la classe de 4ème, navigation dans les méandres de pronote et de lycée connecté, lecture des œuvres complètes de Pontus de Tyard dans la Pléiade, visionnage des dernières saisons de la Casa de Papel et de Peaky Blindersréécoute de ses vieux vinyles, redécouverte de jeux de société carrément oubliés, annulation des réservations pour San Francisco, puis programmation de vacances d’été en Creuse, sevrage sexuel de deux mois alors qu’on ne s’en pensait pas capable, pratique renouvelée de la sieste, reprise de contact avec des potes du siècle dernier, découverte de l’ennui profond et de la méditation de pleine conscience, réalisation presque achevée d’un puzzle de 20000 pièces, coupure de la visioconférence avec son supérieur hiérarchique en raison d’une prétendue mauvaise qualité de connexion, apprentissage accéléré et par coeur du dictionnaire Vidal des médicaments, etc.

 

Ce qui reste à faire : une teuf de ouf avec ses potes où on va grave lâcher la rampe, donner son sang et son plasma (pas le lendemain de la fête), renoncer définitivement au tramway-bosser-s’coucher, à défaut de quantité, privilégier la qualité de la relation avec ses enfants, continuer à se parler et à s’entraider avec ses voisins, à sourire et à dire bonjour en croisant des inconnus dans la rue, participer à un jardin partagé avec des locavores, travailler son utilité sociale en rejoignant le combat contre la faim et celui pour la biodiversitéfaire des footings de deux heures et des cabanes dans la forêt, passer son permis péniche pour se hâter lentement, dormir à la belle étoile à la plage et à la campagne, rouler en voiture écologique au plus vite, être présent aux manifestations au lieu de déléguer la défense des droits aux seuls militants, ne plus se plaindre de son sort et passer son temps à râler, serrer les mains, se faire la bise et s’étreindre avec ses amis et sa famille dès que possible, prendre soin de sa santé et ne pas procrastiner l’essentielvoir les chutes du Niagara ou la baie d’Aalong, faire la tournée générale des festivals d’été en 2021 et toutes les années suivantes, ne jamais ramener le virus à la maison, oser dire à … (noter un prénom) qu’on l’aime et qu’on veut se déconfiner, rire et vieillir avec elle/lui, profiter de la liberté de se déplacer pour manger des huîtres à l'Herbeet tant d’autres choses à accomplir avant qu'il ne soit trop tard.

 

Enjoy !

 

FD

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article