Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Fred Desk

Faites du travail

 S1E46 ou - 10 !

 

 

But contre son camp

Fin de la L1 de foot, les présidents de clubs s’engueulent. Fin du Top 14 de rugby, les présidents de clubs s’accordent. Pour le fair play challenge, nul besoin de faire appel à la vidéo.

 

 

Loto tiercé 46 18 20

Le Lot, le Cher et la Haute-Corse se sont retrouvés en zone rouge sur la carte provisoire des départements contaminés, comme Mayotte et tout le nord-est de la France. Tollé général à Cahors, Bourges et Bastia : c’est tout bonnement impossible, ils vivent tous dans des bleds paumés.

 

 

Mille bornes

La liste des "motifs impérieux" est "en cours de travail et d’instruction", selon Matignon. Voici quelques pistes pour aider Édouard : rendez-vous chez le dermatologue pour son vitiligo, remettre sa démission à l’Élysée, aller s’écrouler chez son psy au Havre, passer chez les Républicains renouveler sa carte, faire aiguiser son sabre d’officier chez le rémouleur.

 

 

Auto tuning

Elon Musk le philanthrope veut proposer un réseau Internet à l’ensemble du monde, même aux populations isolées. Pour cela, son "Enterprise" SpaceX envoie régulièrement des chapelets de satellites en orbite. À terme, le projet Starlink devrait comptabiliser plus de 4400 satellites placés tout autour de la Terre. Ce qui n’est pas du tout du goût des astronomes, dont la vision de l’espace est masquée par la lumière renvoyée par les joujoux brillants de l’entrepreneur multi-milliardaire. Pour les rassurer, Kirk Musk a décidé d’équiper ses futurs satellites avec des pare-soleil de son usine Tesla de voitures électriques pour riches.

 

 

Échappement libre

Plus que 10 jours fériés, et ce sera la délivrance. Nous retrouverons non seulement la liberté d’aller presque là où bon nous semble, mais aussi celle de circuler parmi les files de camions ininterrompues qui polluent nos villes le long du contournement autoroutier et nous menacent de leur force létale, de Cestas à Bègles et de Floirac à Lormont. Le soir à Bordeaux, pendant deux petits mois, on n’aura pas entendu le bruit permanent et sourd de la rocade. Silence et atmosphère purifiée. En réduisant la pollution de l’air, le confinement aurait évité plus de 11000 décès en Europe en un mois. Las ! Le ballet incessant va reprendre de plus belle entre A63, A630, N230 et A10, alimenté par les bouchons des embauches et débauches. Bienvenus dans le monde d’avant.


 

Antisécu tu perds ton sang froid

Pas moins de 25 minutes de guitare en musique d’attente quand on compose le numéro payant d’Ameli. La sécurité sociale "reçoit un flux d’appels sans précédent, merci de votre bienveillance à l’égard des télé-conseillers, qui font de leur mieux". Les oreilles doivent un peu siffler.


 

Bordeaux débouché

La traversée de Bordeaux en quelques minutes, du pont Saint-Jean à Mériadeck ou de la barrière de Toulouse à celle de Saint-Médard. Presque pas d’humains dans les rues, la ville respire comme jamais, les joggeurs battent le pavé, les vélos sont les rois de la route. Vive le confinement.


 

This is provocation

"Le virus n’aime pas la convivialité française." Macron le néo-socialiste mitterrandien ("La France Unie") se gauchise, s’adresse aux "travailleuses et travailleurs" et regrette le 1er Mai "chamailleur" du bon vieux temps. N’en fais pas trop, Manu. 


 

Oui don’t go

Aujourd’hui, j’aurais dû participer au défilé du 1er Mai pour la première fois à Paris, vraisemblablement sous la pluie entre Place Montparnasse et Gare d’Italie. Finalement, je l’ai fait à l’abri entre la salle de bains et la cuisine, c’était super sympa.


 

Météo rance

Averses fréquentes et crachin breton, températures de mars et mauvaises nouvelles, vent à décorner les boeufs et les gueux, autant se remettre sous la couette avec un bon livre, après avoir bu un café et écouté la chronique de François Morel. Bon week end et à lundi au soleil.


 

Glottophobie

Avant le coronavirus, la discrimination linguistique faisait rage : il fallait choisir son camp entre pain au chocolat ou chocolatine, accent chantant du sud ou intonations pointues septentrionales. Depuis la crise sanitaire, la discrimination géographique a pris le dessus : nord-est contaminé ou sud-ouest épargné, AP-HP assistance publique-hôpitaux de Paris ou IHU la Timone de Marseille.


 

Champagne pour tout le monde

Jack Lang a rencontré Macron (Riester est cocu) et donné son avis (il est vrai que sa parole nous manquait) : en 1929, Roosevelt avait boosté les commandes publiques aux artistes et aidé à la création d’ateliers pour les sortir de la merde. Avec quel argent, celui d’Al Capone et de la prohibition ?

 

Les envahisseurs

"Advertorial" vu dans les publicités de ce site accueillant mon blog : Bourse, dossier spécial crise 2020, c'est le moment parfait pour investir, c'est la crise : profitez-en, voici comment avec les "5 Règles d'Or pour profiter de la crise boursière". C'est signé par "Les Investisseurs". In the banks, everybody knows the rules of cynicism.

 

Tartuffe ou l’Imposteur

Dans "Le Théâtre et son double", Antonin Artaud faisait remarquer que la peste a ceci de commun avec le théâtre qu’elle pousse les humains à se voir tels qu’ils sont : "Elle fait tomber le masque, elle découvre le mensonge, la veulerie, la bassesse, la tartufferie."


 

La tragi-comédie humaine

"Si jamais la mort me frappe

Que ce soit le verre en main

Ou bien sous une grappe

En écrasant un grain"

Jean-Antoine "Meste" Verdié était un poète gascon (1779-1820), auteur des "Farces bordelaises" et de fables en occitan connues par coeur des Bordelais, qui les récitaient dans toutes les occasions festives. L’une de ses œuvres s’appelle "Le Procès de Carnaval, ou Les Masques en Insurrection".


 

Take care,

FD 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article