Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Fred Desk

Image d'archives

Image d'archives

S2E9

 

Des hauts et des bas

C’est passé inaperçu, mais pour l’Ascension, le pape était vert : il a organisé pour la jeunesse du monde une semaine de « conversion écologique », de « justice climatique » et de « sauvegarde de la maison commune ». Prière : « Tandis que les Apôtres le regardaient, il s’éleva », et retomba claqué au sol, comment on dit aux JMJ.

 

Des bas et des hauts

L’État a autorisé la réouverture des lieux de culte pour l’Ascension. Un de chute pour l’abbé François Michel, renvoyé de l’Église pour avoir chanté « Macron tête de con » avec les Gilets jaunes. Son homélie prévue pour la Pentecôte avait pour sujet : ascenseur émotionnel pour l’échafaud, ou comment se payer la tête d’Emmanuel.

 

Réactions en chaîne 

Suite à l’opération coupdepouce.com à cinquante balles de l’État, il faudrait attendre trois mois pour faire réparer son vélo, selon France inter. C'est trop long pour Cédric Villani et ses coéquipiers, échappés du groupe de la République en marche à l’Assemblée, provoquant la perte de la majorité absolue pour le peloton de Manu. La REM aura du mal à doper ses résultats au Tour 2022.

 

Pinpon

Depuis quelques jours, Christophe Castaner marche avec une béquille. De là à prétendre que le gouvernement est une équipe de bras cassés, il n’y a qu’un pas que nous ne franchirons pas, au risque de trébucher et d’encombrer les urgences.

 

Bouillabaisse

Selon le druide populiste Didier Raoult, la revue médicale « The Lancet » affirmant, preuves à l’appui, que la potion magique à base d’hydroxychloroquine est inefficace et risquée, c’est « foireux ». « Le doliprane est plus dangereux ». Quand on « mélange tout », c’est vrai qu’on obtient un cocktail détonnant.

 

La Provence

Après la médecine, la politique et la coiffure, Raoult se lance dans le journalisme : « la plupart du temps, les informations sur YouTube sont meilleures que dans les médias ». On a enfin trouvé le digne successeur de Bernard Tapie, il ne lui reste plus qu’à reprendre l’Ohème.

 

Break down

Une petite balle jaune déboulant à cent à l’heure sur la terre battue vous manque, et tous les gradins de Roland-Garros sont dépeuplés. On aimait tellement être confiné chez soi devant la quinzaine du plus grand terrain de sport de la télévision française.

 

#Restez prudents

Plus de peur que de mal dans une scène de corrida urbaine : un joggeur, habitué aux rues vides des derniers mois, traversait la rue sans regarder, une bagnole a essayé en vain de s’arrêter dans un crissement de pneus, le torero chauve a évité le pare-choc d’un cheveu et s’est certainement pissé aux gueilles. Le déconfinement, c’est vraiment trop dangereux.

 

Brazil de fous

Au Brésil, Bolsonaro conseille la chloroquine pour les gens de droite et le coca-cola pour les gauchistes. Quant au gel hydro-alcoolique, il prendrait feu dans les voitures au soleil. En réalité, il ne s’enflamme pas avant 400 degrés, mais les populistes font un carnaval avec des pétards mouillés.

 

Sanchez éjectable

Les populistes espagnols, eux, organisent des manifestations en voiture pour protester contre la lenteur du déconfinement. Le concept du drive in appliqué à la contestation, c’est la dernière mode dans le monde d’après l’extrême-droite. 

 

Époque formidable

À la Grande Motte, il faut réserver sa place pour aller à la plage et respecter des sens uniques de circulation pédestre. « On peut dire qu’on revit » , selon des adeptes. C’est si bon, la liberté surveillée.

 

Suicide collectif

Trump a quitté l’accord de Paris sur l’environnement, rejeté les traités de dénucléarisation avec la Russie, divorcé avec l'OMS, relancé la guerre froide avec la Chine. Sa dernière erreur en date est de prendre de la chloroquine.

 

Retour aux urnes

Le second tour des élections municipales aura lieu le 28 juin, tant pis pour la deuxième vague du ou de la covid. Le vote par correspondance ne sera toujours pas autorisé, afin de se débarrasser des derniers vieux qui n’auraient pas succombé lors de la première offensive de l’épidémie.

 

Les malheurs des soignants

Olivier Véran, pressé par Édouard Philippe (« Il faut aller vite »), veut désamorcer la contestation du personnel soignant en convoquant un « Ségur » de la santé, du nom de la rue de son ministère. C’est pour éviter les désaccords des dizaines de « Grenelle » organisés depuis 1968.

 

Liberté, égalité, connerie

Des sanctions promises par la préfète après un rassemblement nocturne de jeunes sur une plage d'Arcachon. À Ikea Bordeaux, il faut attendre une heure et demie pour profiter de la réouverture, mais là, tout est normal, car « la sécurité est la priorité ». Comme au Puy du Fou ? Nous aussi, on a nos invalides du cerveau.

 

Rien ne va plus

Le programme de la phase 2 du déconfinement qui débutera le 2 juin sera annoncée cette semaine. Réouverture des restos, bars, cinés et lycées, fin de la limite des 100 kilomètres, zones vertes et rouges ? Passe, impair et manque, faites vos jeux. Les paris sont ouverts sur les plateaux de télé, qui remplacent les cafés du commerce.

 

Personnage grossier

Il lui « chie dessus » et le traite de « petit marquis », mais Macron appelle Jean-Marie Bigard, qui exige la réouverture des bars avec l’argument suivant : « on sait se tenir ». Mais non, chuis pas bourré, Manu, sers m’en un dernier pour la route, ou je pisse sur ton comptoir.

 

Faites attention à vous,

FD

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article