Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Fred Desk

Some Good News

S1E45 ou - 11 !

 

La grande bouffe : la consommation des ménages français dégringole de 17,9 % en mars, plus forte baisse mensuelle depuis 1980. Seule celle de l’alimentation augmente de 7,8%. On est foutus, on mange trop.

 

Guerre de récession : le produit intérieur brut est en chute de 5,8 % au premier trimestre, la plus forte baisse depuis le début de l’évaluation en 1949, devant le second trimestre de 1968. L’impact est comparable à la grande dépression de 1929. Tous aux abris et au prozac.

 

Tapis et chiffon rouges : le festival de Cannes est annulé pour la première fois depuis mai 1968. Haie d’honneur et total respect des Gilets Jaunes pour le coronavirus.

 

À bicyclette : la bien nommée ministre des transports Élisabeth Borne lance un plan vélo de 20 millions pour promouvoir le déconfinement en « petite reine ». Zaza, peut-on aussi prendre un grand bi ?  

 

Le petit Nicolas : le vélo et la marche enfin encouragés par la ville de Bordeaux, où le maire Florian présentera son nouveau plan de circulation le 6 mai, avec de nouveaux itinéraires cyclables notamment sur les boulevards et dans le centre-ville. Nico veut piquer des voies aux écolos.

 

Voix sur barges : la rue de Rivoli bientôt fermée aux voitures, c’est "une honte, un scandale" selon l’association 40 millions d’automobilistes, pour qui "l’épidémie impose au contraire de redonner de la place à la voiture". C’est ce qui s’appelle aller dans le sens interdit de l’histoire.

 

Apocalypse Now : avec plus de 60 000 morts aux États-Unisle coronavirus a déjà fait plus de victimes que la guerre du Vietnam. Le système de santé américain fait pire que MASH.

 

Hashtag Picsou : sur twitter, le milliardaire Elon Musk, patron de Tesla et SpaceX, demande de "libérer l'Amérique" du confinement, reprenant l'expression de l'autre twitto rigolo Trump. Slaves, get back to work, now !

 

Californication : Brad Pitt et Jennifer Aniston sont confinés ensemble et Angelina Jolie est furieuse, selon le magazine "People story". Ils vont se remarier quinze ans après leur divorce, d’après le concurrent "Ouah !". Chez "Grazia", "on croise les doigts". Le scoop a été manqué par "Closer". Mais le poisson d’avril est démasquédommage, on avait tellement envie d’y croire.

 

Bumble (bourdonner) : les sites et applications de rencontres ont vu leur trafic s’envoler, avec des "échanges plus réguliers et plus riches" selon une pratiquante. Les Échos parlent sans rire de "prospect" virtuel et d’"ébauche digitale d’une nouvelle grammaire amoureuse". Espérons que les butineurs ne seront pas déçus dans le monde réel déconfiné.

 

Ze renegade : Raoult le renégat, "celui qui a renié sa religion", invité dans Paris Match et à la grande messe de BFM en se tripotant la barbichette, "on n’est pas dans une contagiosité et dans une mortalité extrêmesc’est une maladie immunisante, la seconde vague, c'est de la science fiction." Qui croire ? On ne sait plus à quel saint se vouer.

 

Test, test, test : il y aura à Bordeaux deux "drive test" pour les voitures dans les hôpitaux Pellegrin et Haut-Lévêque et un autre pour les piétons à l’hôpital Saint-André. Les autorités sanitaires pourront tester jusqu’à 3000 personnes par jour à partir du 11 mai. Ne partez pas à Marseille.

 

À dix mètres : selon le ministère des Sports, "les activités sportives qui ne permettent pas cette distanciation (collectifs, de combat) ne pourront pas reprendre dans l’immédiat". Pas de pénalité pour la course à pied et le cyclisme, mais c’est carton rouge pour le rugby et l’Union Bordeaux-Bègles, qui ne sera pas champion. Aux chiottes, l’arbitre Covid. 

 

Ni oui ni non : via le site pronote, la principale du collège de ma fille fait un "sondage" auprès des enseignants, personnels et parents d’élèves, pour avoir une visibilité sur les effectifs présents le 18 mai. Le brouillard est épais.

 

Ligne de démarcation : à partir du 11 mai, les Bordelais pourront aller jusqu’à cent bornes sans attestation et sans "motif impérieux", soit sur le bassin d’Arcachondans le Médoc, à Biscarrosse et Mimizan, Royan et Cognac, Bergerac ou Marmande. Mais pas à Saintes, Angoulême, Périgueux, Agen ou Mont-de-Marsan, qui ne sont pas en zone libre.

 

www.carte-sortie-confinement.fr pour calculer le rayon d’action de 100 km autour de votre domicile

 

Restez chez vous ou je vous dénonce.

 

Bises,

 

FD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article