Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Fred Desk

Paradis perdus

S1E32 ou - 24 !

 

Je suis presque un contrevenant : j’ai décidé sur un coup de tête de me risquer à traverser la route qui nous sépare de la cité voisine. Nous sommes environ à un kilomètre à vol d'oiseau de notre foyer, dans un parc ouvert aux quatre vents, où l’herbe est tellement haute que le chien y disparaît entièrement. Il exprime sa joie de vivre dans ce havre de verdure et de tranquillité en effectuant des courses hiératiques et fractionnées. Les joggeurs croisés sur le macadam ne savent pas que ce lieu est à quelques foulées. C’est un bienfait enivrant que de voir le printemps dans toute sa foisonnante et prometteuse beauté. Le calme impressionnepourtant nous sommes à deux pas de la grande ville.

Des chaises attendent à l’ombre au pied des grands arbres. Je connaissais cet endroit, nous y venions parfois. Aujourd’hui, je le découvre en jardin d'Éden, mais deux tentes cachées aux confins du parc trahissent un quotidien moins idylliqueIrruption du principe de réalité dans la rêverie bucolique. Au loin, une voiture de la police municipale fait sa ronde, coude sur la portière, visages graves tournés vers nousFin de la promenade. Il faut rentrer, au terme de cette heure de liberté surveillée, à la fois toute proche et si lointaine de nos quatre murs familiers. L’orage gronde déjà derrière de gros nuages blanc et gris moutonnant vers le ciel brillant du soir. Normalement, ce serait la fin de la semaine. Cela n’a aucune espèce d’importance en ce moment précis.

 

 

Haikus

(poèmes très brefcélébrant l'évanescence des choses)

 

 

Un grand silence

Vivre dans la menace

Scruter le brouillard

 

 

Ne plurien savoir

Subir l’inconcevable

Où sont les amis ?

 

 

Tous les enfants rient

Tomber et se relever

La pluie s’invite

 

 

Retrouver la foi

Perdre tous ses repères

Choisir d’exister

 

 

Compter les journées

Accompagner les mourants

Changer son destin

 

 

Esprit voyageur

Être curieux de l'autre

Avoir des racines

 

 

FD

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article